Prodimarques
Auteur question Prodimarques Richard G.
Que faites-vous contre le gaspillage ?
Logo Fleur de Colza de Lesieur

Fleur de Colza de Lesieur

Lesieur intègre le Pacte initié par Too Good To Go sur la réduction du gaspillage alimentaire et sur les dates de consommation.

L’huile Fleur de Colza est un produit « à consommer de préférence avant fin ». Une fois la date indiquée passée, l’huile peut perdre en qualité gustative mais ne présente pas de risque pour la santé (Goûtez ! Sentez et Observez !). Si les conditions de conservation sont bien respectées, elle peut être encore consommée après la date. Cette indication est déjà présente sur quasiment l’ensemble de nos huiles Lesieur et sera bientôt présente sur les bouteilles Fleur de Colza.

Logo Get 27

Get 27

Notre groupe s’efforce de réduire au maximum l’ensemble de ses déchets mais également de faire passer un message à nos consommateurs et nos fournisseurs afin qu’ils nous suivent dans cette démarche.

En effet, 11 sites de production sont parvenus à éliminer en totalité la mise en décharge de déchets et 100 % de nos fournisseurs s'engagent à respecter les normes d'approvisionnement responsable de Bacardi.

Nous sommes également la première entreprise de spiritueux à s’engager contre les pailles en plastique. Notre objectif étant d’éliminer un milliard de pailles d’ici 2020.

Logo St Môret

St Môret

Depuis 2017, St Môret est engagée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Un tiers des denrées produites dans le monde n'est jamais consommée.

En France, 40% du gaspillage est issu des foyers soit 30kg/an/personne et plus de la moitié vient des fruits et légumes.

L'objectif est donc de sensibiliser sans culpabiliser un maximum de parties prenantes pour les aider à contribuer à la réduction de fruits & légumes gaspillés. St Môret intervient à différents niveaux : en fromageries, sur les marchés, chez le consommateur…

La marque communique massivement auprès des consommateurs sur les gestes et recettes antigaspi. Ces dernières sont développées par des chefs impliqués autour d’un engagement fort : « Avec St Môret redonnez de la fraîcheur aux produits primeurs fatigués ». Ces opérations sont relayées sur les marchés, en magasins, sur nos emballages et sur les réseaux sociaux.

En parallèle, la marque a engagé des actions de lutte contre le gaspillage alimentaire, en partenariat avec les Banques Alimentaires, acteur majeur de la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Cet engagement s'inscrit dans le temps. Il a démarré en 2017 lors de la remise du Prix du Marché Préféré des Français à Romans-sur-Isère où la marque en partenariat avec une association locale, d'une part, récupérait les fruits et légumes invendus des primeurs et, d'autre part, proposait des recettes et astuces antigaspi. Fort de cette première opération antigaspi réussie, le dispositif a été déployé en 2018 puis en 2019 avec plus d'ampleur. Nous souhaitons reconduire cette opération et ce partenariat avec les Banques Alimentaires en 2023 avec la mise en place d’une collecte de fruits et légumes sur les marchés à destination des Banques Alimentaires et en présence de ces dernières.

 

 

La marque lutte également contre le gaspillage alimentaire en magasin. Chaque année, en partenariat avec certaines enseignes de la grande distribution, la marque s’engage à redistribuer 0,50€ aux Banques Alimentaires pour l’achat de deux produits St Môret. Le montant récolté, permet de financer des ateliers de transformation de fruits et légumes de Banques Alimentaires locales (si ces produits ne sont pas transformés, ils sont très souvent jetés).

La marque agit également en fromageries en donnant aux associations locales dont la Banque Alimentaire, des St Môret invendus qui auraient dû être jetés.

En parallèle, St Môret intègre le Pacte initié par Too Good To Go sur la réduction du gaspillage alimentaire et sur les dates de consommation. Le St Môret est un produit à date de durabilité minimale traduit par la mention « à consommer de préférence avant ». Cela signifie qu’une fois la date indiquée dépassée, s’il a été conservé au réfrigérateur et si l’emballage n’est pas altéré, vous pouvez toujours le consommer sans risque, mais celui-ci peut légèrement perdre en qualités gustatives. Faites-vous confiance pour éviter de gaspiller : Observez, sentez, goûter.

Logo L’Oréal Paris

L’Oréal Paris

En vue d’une utilisation de l’eau plus éco-consciente au cours de la phase de consommation - qui représente 50 % de l’empreinte carbone de la marque, liée au chauffage de l’eau pour le rinçage des produits - et pour participer à la réduction du temps passé sous la douche, L’Oréal Paris développe des formules qui nécessitent moins d’eau pour être rincées, ainsi que de nouvelles routines beauté qui demandent moins d’étapes de rinçage (produits deux-en-un ou soins capillaires sans rinçage comme au sein de la gamme Elseve Dream Long).

Par ailleurs, L’Oréal Paris a mis en place plusieurs initiatives locales pour sensibiliser les consommateurs et les impliquer dans la lutte contre le réchauffement climatique. Par exemple depuis 2018, la filiale L’Oréal France est partenaire de Citeo pour aider les consommateurs à mieux trier leurs produits d’hygiène et beauté, à travers le programme « Trions en beauté ». Dans ses publicités, sur ses réseaux sociaux, et sur les emballages de ses produits, L’Oréal Paris relaye le message et invite à se rendre sur le site internet dédié qui explique comment trier les emballages de cosmétiques, ainsi que l’importance du recyclage. Aujourd’hui 80% des produits cosmétiques sont recyclables. Pour les 20% restant, L’Oréal France s’est associé à Terracyle et l’enseigne Carrefour pour proposer des points de collecte en accès libre afin de les transformer en objets de la vie courante.

Depuis 2020, Elsève, la gamme emblématique de soins capillaires L’Oréal Paris, a entrepris une transformation majeure en se fixant pour objectif d’utiliser un PET (polytéréphtalate d’éthylène) 100 % recyclé dans la fabrication de ses flacons de shampooing et d’après-shampooing en France.

Pour en savoir plus : https://www.loreal-paris.fr/la-marque/lorealpourlefutur

Logo Le Chat Eco-Efficacité

Le Chat Eco-Efficacité

Nous avons lancé le site www.lavonsmieux.com pour vous aider à adopter les bons réflexes pour laver mieux, en respectant l’environnement, en dépensant moins d’argent et moins d’énergie.

Avant, pendant et après le lavage, vous y trouverez des astuces et des informations vraiment utiles !

C’est par exemple, laver à 30°C au lieu de 60°C, ce qui permet de réaliser une économie d’énergie de plus de 60%. Laver à froid consomme 2 fois moins qu’un lavage à 40°!*

* Source ADEME 2011